09/04/19 
Actualité Juridique par Me Vincent Raffin

Bébé secoué – victime – préjudices - AAH

Encore un arrêt aussi intéressant que récent rendu par la deuxième chambre civile de la Cour de cassation qui traite de l’indemnisation des dommages subis par une victime d’un secouement.

Bon nombre de postes de préjudices sont traités de sorte que cet arrêt se révèle plus que pédagogique et instructif tant au titre du traitement de l’aide humaine, de sa conciliation avec l’AAH, des pertes de gains professionnels, qu’au titre de la distinction rappelée entre préjudice esthétique temporaire et préjudice esthétique permanent.

Cass. Civ., 2ème, 7 mars 2019